Astek & Transfarmers remportent le Trophée des Objets Connectés

alaUNE

Une solution élégante pour entretenir vos plantes d’intérieur en recyclant vos déchets… le pot de fleur composteur connecté !

IMG_20160707_181544

Si vous ne savez pas comment garder une plante en vie plus de trois mois, la science a trouvé la solution pour vous réconcilier avec Dame Nature : Transfarmers, premier pot de fleur composteur connecté, ludique et sans odeurs,  alias l’ange-gardien de vos plantes d’intérieur. Ce beau projet réalisé par Astek en partenariat avec la startup Transfarmers a fait sensation mardi 5 juillet à l’occasion de la remise des prix du concours Trophée Objets Connectés & Services 2016, en remportant 3 prix sur 5 :

  • Le Trophée des Objets Connectés et Services 2016, remis par le jury de Telecom Valley et Polytech Nice Sophia Antipolis, quirécompense l’équipe ayant le mieux répondu à l’ensemble des critères du concours, toutes catégories confondues .
  • Le Grand Prix SophiaConf 2016, décerné par le public, pour l’équipe ayant reçu le plus de votes de participants lors de conférence (416 participants).
  • Le Prix Orange qui récompense le projet ayant le mieux utilisé les dispositifs de communication d’Orange (technologies 4G et LoRa).

Pourquoi un pot de fleur composteur ?

Pourquoi jeter quotidiennement à la poubelle des déchets alimentaires gorgés d’eau et chargés de nutriments quand votre plante verte en ferait bien son propre festin ? En confiant plutôt vos déchets alimentaires aux petits vers de terre d’un composteur, vous profitez d’un écosystème autonome au pied de votre plante. Plus besoin d’arroser, ni de fertiliser : vous pouvez partir en vacances l’esprit tranquille !

A l’intiative de ce projet, on trouve la startup Transfarmers qui a développé le concept de pot de fleur composteur. Astek intervient sur la partie IT du projet pour transformer le composteur en objet connecté et proposer aux utilisateurs une interface applicative simple et agréable.

Premiers prototypes de pots de fleurs composteurs imaginés et réalisés par la startup Transfarmers
Premiers prototypes de pots de fleurs composteurs imaginés et réalisés par la startup Transfarmers

Pourquoi un objet connecté ?

Les Transfarmers utilisent la technique du lombricopostage qui nécessite de suivre quelques règles pour le bien être des vers et des plantes. Grâce à plusieurs capteurs, les Transfarmers connectés analysent les paramètres agronomiques du système (le taux d’humidité, la température de la terre, la luminosité…).  Et c’est là toute la différence : rangez votre guide de la botanique sur une étagère et laissez opérer la magie de l’IOT ! Transfarmers synthétise pour vous toutes les astuces à suivre pour obtenir sans effort un compost de qualité :

  • Quand alimenter les plantes avec mes déchets alimentaires ?
  • Quel type et quel volume de déchets dois-je apporter ?
  • Comment savoir si mes plantes sont en bonne santé ?
  • Quand récolter mon compost ?
  • Quand protéger ou rentrer le composteur en intérieur si un changement de température dangereux pour la plante est prévu ou détecté ?

Faire évoluer les mœurs pour s’inscrire dans un geste écologique durable

Pour contribuer à faire adopter les pots de fleur composteurs par les prochaines générations, Transfarmers prévoit une application ludique et une fenêtre sur l’objet pour permettre aux plus jeunes d’apprendre en s’amusant et d’observer ce que les enfants appellent « la maison des vers ».

Pour éviter que votre ficus vous réclame des queues de fraises en hivers, Transfarmers prévoit une liste de fruits et légumes de saisons dont les déchets sont de parfaits candidats pour conserver l’équilibre de l’écosystème au sein du compost. Allez… Tant qu’on y est, on vous transmet les recettes Marmiton associées et l’adresse du primeur Bio le plus proche !

Le saviez-vous ? Il existe des communautés en ligne dédiées à l’achat ou au partage de compost de particuliers à particuliers. Transfarmers vous met en relation avec ces communautés si vous souhaitez pouvoir être contacté par les personnes intéressées. Une communauté Transfarmers est également en construction sur les réseaux sociaux pour améliorer et promouvoir l’utilisation des composteurs.

Pour mesurer et promouvoir le geste écologique individuel et collectif, les Transfarmers connectés se géolocalisent et calculent la quantité de déchets recyclés par leurs utilisateurs, qui peuvent ainsi mesurer leur « Eco Geste », le comparer à celui de la communauté, se lancer des défis, etc… Une véritable gamification de l’éco-citoyenneté !

Les collectivités ne sont pas en reste, avec un calcul automatique de l’économie réalisée sur les taxes relatives au traitement des déchets, qui entreront prochainement en vigueur. Elles pourront ainsi connaitre précisément la quantité de déchets recyclés par l’ensemble des Transfarmers installés et les subventionner en connaissant leur ROI.

Image2

4 défis relevés haut la main par Astek & transfarmers

Cette triple victoire, c’est celle des équipes d’Astek et Transfarmers qui ont su travailler de concert pour que cette application écologique de l’IOT et du Big Data voie le jour. Pour cela, les ingénieurs ont dû relever quatre défis techniques de taille :

  • Concevoir un système très basse consommation pour respecter l’enjeu écologique du projet
  • Concevoir un système robuste dans un environnement hostile à l’électronique avec un budget limité
  • Modéliser et analyser des données permettant d’aboutir à un système de recommandations évolutif, personnalisé et efficace s’appuyant sur les données remontées par tous les composteurs.
  • Connecter un objet complexe en abordant la plupart des problématiques propres à l’IOT

insideTransfarmers

A l’issue du concours Trophée Objets Connectés & Services 2016, Alain Calvaire (Chef de Projet) et Romain Bertrand (Directeur de Pojet, Innovation et R&D) remercient les équipes porteuses du projet chez Astek et Transfarmers :

« Voilà une soirée qui se termine tard, après quelques journées bien remplies et épuisantes mais que je trouve gratifiantes pour toute l’équipe, sur un projet totalement inhabituel pour Astek… Je remercie tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice. Je constate que souvent, le travail des uns a été habilement repris par les autres et que cela a permis au projet d’avancer plus facilement. Merci à vous tous. » – Alain Calvaire

« Lorsque j’ai lancé ce projet fin 2015 l’idée en a fait sourire plus d’un, mais Julien Gavaldon, Président du groupe Astek, a tout de suite vu le potentiel et nous  a permis de démarrer cette magnifique aventure. Le projet et ses challenges techniques ont suscité un fort engouement de la part de nos consultants qui ont réalisé des prouessses en abordant toutes les facettes de l’IoT. La triple victoire à ce concours pour lequel près de 21 équipes étaient inscrites marque une étape majeure dans l’avancée de ce projet et le développement de l’innovation sur Astek Sud Est. Merci à tous pour le travail accompli !» – Romain Bertrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*