Sélectionner une page

Alexis nous présente le métier d’Ingénieur d’Affaires

Après le retour d’expérience d’Antoine, consultant Astek, c’est au tour d’Alexis de nous parler de son rôle en tant qu’Ingénieur d’Affaires.

Peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours ?

J’ai 26 ans, je viens de la région parisienne et à la suite d’une math sup / math spé, j’ai suivi une formation d’ingénieur en aéronautique à l’ESTACA. Cette école forme les ingénieurs aux transports de demain, que ce soit dans l’automobile, l’aéronautique, le spatial ou le ferroviaire. J’ai choisi l’aéronautique, ce qui m’a offert des expériences très enrichissantes : j’ai travaillé en tant que chef avion sur l’aéroport d’Orly (poste de coordination à forts enjeux) puis au sein même des compagnies aériennes en Bureau d’Etudes et Revenue management.

Une fois mon diplôme acquis, j’ai intégré Astek en tant qu’Ingénieur d’Affaires à Bordeaux.

Pourquoi avoir choisi Bordeaux ?

J’ai toujours vécu en région parisienne mais je voulais démarrer ma carrière professionnelle dans une nouvelle ville, dans laquelle il fait bon vivre et avec un fort taux d’emploi dans l’aéronautique. La ville de Bordeaux était alors un parfait équilibre. Le bassin aéronautique bordelais est très passionnant avec des acteurs majeurs comme Stelia, Sabena, Dassault et Thales.

Peux-tu nous parler de ton rôle chez Astek ?

J’ai intégré Astek en septembre 2017 en tant qu’Ingénieur d’Affaires. C’est un réel travail d’intrapreneur ! En utilisant les points forts du Groupe, ses référencements, ses savoir-faire, ses forces, nous devons construire un nouveau périmètre en établissant des relations pérennes et durables avec de nouveaux clients. C’est un vrai challenge ! Pour réussir notre mission, il est essentiel de rencontrer les clients, comprendre leurs activités, leurs besoins et enjeux, et de leur proposer des solutions grâce à l’expertise des équipes Astek. Au-delà de l’aspect commercial, le volet recrutement est primordial. Notre objectif, dans un marché très tendu, est de recruter des ingénieurs et de les accompagner dans leur vie professionnelle. Ce dernier point, pour ma part, est le plus important et le plus enrichissant.

Peux-tu nous décrire une journée type ?

C’est compliqué de décrire une journée type sur un poste d’Ingénieur d’Affaires car le poste évolue au fur et à mesure. Lorsque l’on débute, nous avons deux activités : la prospection, afin de créer un nouveau portefeuille client, et la recherche des futurs salariés Astek. Dans le temps, cette fiche de poste évolue. Le volet, prospection et recrutement est toujours le même, mais avec une compétence de plus : le Management. En effet, nous formons notre propre équipe d’ingénieurs, qu’il faut ensuite manager et accompagner au cours de leurs projets et de leur évolution au sein d’Astek.

Quels sont tes interlocuteurs ?

La région bordelaise est très dynamique que ce soit dans le secteur industriel ou dans le secteur informatique. Au vu de mes connaissances et de ma formation, j’ai axé mon développement sur les sociétés industrielles. Mes interlocuteurs sont ainsi, les responsables de Bureau d’études et de Production.     

Astek est également une société qui apporte une expertise aux DSI : je suis donc monté en compétences sur les métiers de l’IT et travaille actuellement sur des sujets de transformations digitales. Ces derniers sont très riches intellectuellement, à la fois pour moi mais aussi pour mon équipe de consultants. L’avantage de travailler sur ces deux secteurs d’activité est de proposer aux clients industriels des sujets d’amélioration continue autour de l’industrie 4.0.

Quelles sont tes ambitions pour Astek ?

Astek apporte son expertise essentiellement sur les métiers du numérique. En effet, la transformation numérique est partout et représente l’avenir ! Même au sein des usines de production. Aujourd’hui nous comptons 20 consultants dans le secteur industriel et nous avons la volonté de continuer cette progression et faire en sorte que notre savoir-faire soit reconnu sur l’ensemble de la région nouvelle aquitaine.

Quelle(s) satisfaction(s) tires-tu de ton travail ?

Chez Astek, les collaborateurs sont au centre de nos préoccupations. Nous sommes les garants de la bonne réalisation de leur projet, de leur évolution professionnelle et de leur bien être dans le Groupe. Lorsque ces trois critères sont réunis, nous avons le sentiment du travail accompli. C’est là, la plus grande satisfaction que nous pouvons avoir en tant que Manager.

Précédent

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer