Sélectionner une page

Astek & Bosch participent au développement d’une solution Cloud de diagnostic automobile

Peut-être l’aurez-vous remarqué lors de votre dernier contrôle technique, le technicien en charge de votre véhicule réalise un diagnostic électronique sans nécessairement se tâcher de cambouis. Poussée par les avancées technologiques du secteur, l’hybridation ou le véhicule autonome, l’électronique embarquée prend désormais une part significative dans le développement automobile où constructeurs et équipementiers réinventent la mobilité.

Accéder directement au projet

Qu’est-ce que le diagnostic électronique ?

Le diagnostic électronique permet de détecter les dysfonctionnements d’un véhicule en connectant un ordinateur ou une valise de diagnostic à son architecture électrique.

Cet outil participe à l’entretien de l’automobile en interrogeant les calculateurs ECU (electronic control unit) disposés dans les différents organes du véhicule (freinage, ABS, injection, admission, liaison, éclairage, ADAS…). Il traite la pertinence des informations envoyées par les capteurs placés dans le véhicule qui mesurent, évaluent l’efficacité des opérations et les mémorisent. Ces données sont recueillies via le bus CAN (ou UDS ou DOIP) et sont comparées aux estimations initiales du constructeur. Ainsi le technicien est en capacité d’évaluer l’état de santé du véhicule, de détecter la présence d’anomalies et d’anticiper la panne d’un élément sur le point de s’altérer.

En accédant à la mémoire des ordinateurs de bord, les professionnels sont plus à même de comprendre l’origine d’un dysfonctionnement et d’appliquer la réponse adaptée. Là où certains pouvaient remplacer une pièce, aujourd’hui une simple mise à jour système ou la réinitialisation des fonctions de l’équipement sont souvent suffisantes. Le diagnostic électronique permet de vérifier si votre véhicule est totalement sécurisé, ce que vous ne pouvez savoir tant qu’un voyant ne s’est pas allumé. En réalisant un diagnostic régulier comme cela est indiqué dans votre carnet d’entretien, vous assurez votre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Astek, Bosch et le Cloud

L’enjeu du projet est double. Premièrement, l’objectif est de passer d’un outil de diagnostic offline à une solution logicielle online. Deuxièmement, le projet s’inscrit dans une logique de mutualisation des ressources entre deux grands groupes automobiles.

Stratégie commerciale

La stratégie commerciale de notre client s’appuie sur un modèle CORE composé des fonctions génériques communes à ses clients et de parties variables qui intègrent les fonctions spécifiques propres à chaque constructeur. L’objectif pour BOSCH est de privilégier, lorsque cela est possible, la partie CORE en identifiant le maximum de fonctions communes à ses clients et ainsi éviter des développements spécifiques, longs et coûteux.

Les fonctionnalités qui ne peuvent être intégrées sur le CORE seront implantées sur les serveurs des clients concernées de manière totalement indépendante.

Fusion des systèmes après-vente

Cette solution online vient remplacer les versions précédentes de chacun des constructeurs qui souhaitent unifier leur réseau de service après-vente. Elle utilisera toute la puissance du Cloud et équipera dès 2020 les réseaux de concessionnaires et les constructeurs des marques clients pour leur nouvelle génération de véhicules, y compris électriques!

Parmi les principaux avantages du Cloud, on peut citer la possibilité d’effectuer des mises à jour régulières de tous les appareils, des protocoles sécurisés pour éviter les piratages de données, la gestion des licences d’utilisation et la portabilité des solutions sur plusieurs devices moins gourmands en ressources au niveau hardware (ordinateurs, tablettes, smartphone…). Enfin et non des moindres, cette solution permettra de diagnostiquer de manière préventive l’ensemble des dysfonctionnements mis en lumière par l’analyse des données récupérées en temps réel sur le Cloud. Les défaillances seront donc détectées en amont avec une meilleure réactivité pour une meilleure sécurité.

Clés du projet

Le gain du projet par Astek a permis la création d’un centre de services dédié. Le projet s’opère en étroite collaboration entre Astek, son client et les constructeurs automobiles dans un environnement international stimulant et complexe (Europe, Asie, Afrique). Associé aux dimensions agile et offshore du centre de services, les équipes Astek prouvent leur grande réactivité et assurent un suivi très rigoureux des sprints pour relever les multiples challenges que proposent ce projet.

Le législateur impose aux constructeurs la finalisation de leur service après-vente avant la commercialisation de tout véhicule qui en serait dépendant, ce qui ajoute des contraintes de délais fortes.

Répartis en trois groupes (logiciels, test actifs sur le véhicule), une vingtaine d’ingénieurs travaillent sur le projet. Les profils des consultants sont variés (scrum master, ingénieur études et développement…), du junior à l’expérimenté, et les interactions nombreuses ce qui entraîne partage de savoirs et montée en compétences.

Le Groupe Astek ambitionne d’agrandir son centre de service et d’étendre son périmètre à la vie série.

Article réalisé par Jean-Félix Comet-Barthe

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer