Sélectionner une page

Rencontre avec Véronique, Architecte SI à Lyon

Véronique a intégré le Groupe Astek il y a un an en tant qu’Architecte SI Urbaniste à Lyon. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous partage son expérience.

Bonjour Véronique, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Après une formation en Génie Electrique et Informatique Industrielle en 1997, j’ai œuvré sur différents projets, tel le développement d’un logiciel d’automatisation d’une machine à polir des CD, ou différents projets plutôt orientés informatique de gestion.

En 1999, j’ai rejoint un éditeur développant un logiciel permettant d’automatiser des systèmes dans n’importe quel système d’exploitation. L’éditeur avait le monopole mondial de ce type de produit. Dans un contexte international, j’ai d’abord effectué des tests et du développement, puis du support et enfin de la formation en anglais et français.

En parallèle, j’ai complété, en cours du soir, et obtenir mon diplôme d’ingénieur en 2009. J’ai réalisé mon mémoire en un an au CNRS pour développer un observatoire virtuel. Les mesures étant sur papier, j’ai décidé de créer un site web afin de partager les mesures du laboratoire avec d’autres laboratoires. La collaboration avec des planétologues et des astrophysiciens était captivante ! J’ai même appris des notions de spectroscopie. C’était très intéressant pour moi, car j’ai eu l’opportunité de créer un projet à part entière, où j’avais le choix technique. En 2017, accompagnée de mon directeur de projet, j’ai présenté mon travail à l’observatoire de Paris lors de l’OVS.

À l’issue de mon mémoire, j’ai intégré une équipe experte sur un EAI (intégration d’applications d’entreprise) d’IBM. Durant mes 10 années au sein de la société, j’ai eu l’opportunité de réaliser des projets variés tels que du développement, du support technique, du conseil et de la formation. Hors projet, j’ai réalisé des présentations techniques et répondu à une avant-vente. Je me suis également portée volontaire pour participer à un concours : le but était de vendre un projet innovant au client. Durant un trimestre, mon équipe et moi-même avons développé en ANGULAR et NODE JS. C’était l’occasion pour nous de mettre en pratique le « Lean Management ». L’équipe vainqueur gagnait des tablettes et… nous avons gagné ! C’était très amusant pour l’ambiance et instructif pour ANGULAR, que je ne connaissais pas. Cette expérience m’a permis de confirmer mon attrait pour les SSII.

En 2018, j’ai intégré Astek en tant que consultante confirmée. La société m’a plu pour ses missions de conseil et de pilotage de projets. Astek m’a confié rapidement un projet pour SNCF en tant qu’Architecte SI Urbaniste. C’est la première fois que j’accède à ce type de poste et j’en suis ravie. Le projet proposé par Astek est une belle opportunité pour moi et correspond parfaitement à mes objectifs.

Peux-tu nous en dire plus sur ton projet actuel ?

En tant qu’Architecte SI Urbaniste je suis en charge de gérer la refonte de la solution actuelle vers une solution orientée BPM (Business Process Modeler).

Les débuts n’ont pas été faciles car il a fallu appréhender le projet, autant sur la partie fonctionnelle que la partie technique. La technique étant obsolète, il y a peu de documentation sur le sujet. Qui plus est, il se trouve que j’étais seule à travailler sur ce projet. Mon collègue, responsable de l’application, a réussi à obtenir, par miracle, un guide technique au marché aux puces. J’ai commencé à investiguer pendant plusieurs mois pour comprendre comment extraire les données et j’ai étudié les solutions du marché des BPM. J’ai développé un projet en Java afin d’extraire ces données via les API REST proposées par la solution. C’était selon moi la seule solution possible, car les données métiers sont stockées dans le système de fichiers, fusionnées avec les données de l’éditeur. La base de données stocke uniquement des métadonnées qui font le lien vers le système de fichier. L’éditeur et l’intégrateur ont renoncé à la migration des processus.

Par la suite, j’ai étudié les offres BPM du marché en prenant en compte des besoins client. Astek m’a formé sur la norme BPMN et cela m’a permis de monter en compétence dans ce domaine. J’ai alors décidé de contacter des éditeurs pour effectuer des POC (Proof Of Concept). J’en ai réalisé trois en trois mois : PowerApps combiné avec Flow, Alfresco et BonitaSoft. Pour concrétiser le projet, j’ai rencontré quelques éditeurs avec mon client et le responsable du projet afin qu’ils nous présentent leur produit. Et devant la multitude d’éditeurs BPM, le client a décidé de faire un appel d’offres. C’est le début d’une grande aventure ! J’ai rédigé le cahier des charges et d’autres documents légaux à fournir pour l’appel d’offres. Dans les mois qui suivent, je vais organiser des soutenances avec le responsable projet et le client. Nous allons noter les éditeurs et sélectionner celui qui proposera la meilleure offre. Les soumissionnaires sont des éditeurs avec leurs intégrateurs partenaires. Dans le cadre de la gestion du changement, Astek m’a formée sur la méthode Agile, avec le profil « Product Owner », afin de pouvoir l’appliquer à ce projet.

Quels sont les enjeux liés à ton projet ?

Les enjeux sont nombreux et importants : ils sont d’ordres économiques, techniques, fonctionnels et méthodologiques. Je suis responsable du choix technique.

Le projet a été présenté au CODIR SNCF pour avoir l’accord des financiers, et un budget a été alloué pour 5 ans. Techniquement, l’ancienne solution devient obsolète, les modifications sont donc complexes et coûteuses et la performance baisse. Elle ne répond plus au besoin métier. De plus, la solution n’interagit pas avec d’autres applications. Pour finir, si l’application rencontre un problème technique, le métier est contraint d’utiliser des fichiers Excel.

L’enjeu est alors d’assurer la continuité du service tout en intégrant les fonctionnalités actuelles au sein d’une solution innovante. Cette dernière doit permettre de prendre en compte les nouveaux besoins mais également les évolutions de l’informatique comme : l’accès à l’application via un ordinateur ou une tablette, la récupération des informations issues d’autres applications, l’ajout des indicateurs propres au métier, etc.

L’éditeur et l’intégrateur s’engagent à collaborer pour une durée de cinq ans. Le projet doit répondre à la fois au besoin client et au budget fixé. En ce qui concerne la méthodologie, le nouveau projet est une opportunité de travailler en mode Agile.

Un petit mot pour finir ?

Mon expérience au sein du Groupe Astek dynamise ma carrière en me permettant d’être Architecte SI Urbaniste. Astek propose souvent des projets de conseil client ou de pilotage de projets, ils sont intéressants et aident à évoluer dans le métier. De mon côté, je dois rester en veille technologique constante. En effet, le projet sur lequel je suis positionnée a des enjeux importants. Astek et SNCF comptent sur moi pour mes choix techniques afin d’assurer la continuité du service tout en étant innovant, compétitif et en respectant autant le besoin du métier que le budget. Il est apprécié que je sois force de proposition comme, par exemple, proposer de modéliser les processus pour le métier. C’est réellement intéressant : les tâches sont diverses et autant d’ordre relationnel que technique, ce qui me permet d’avoir des contacts avec tous les types de métiers. La communication n’étant pas la même en fonction des interlocuteurs, je dois faire appel à ma capacité d’adaptation. Je prends plaisir à apporter mes compétences pour mener à bien le projet SNCF. Des éditeurs de plusieurs pays se sont déplacés pour présenter leur solution et répondre à l’appel d’offres. C’est une nouveauté pour moi d’être acteur direct dans un appel d’offre.

C’est avec joie et fierté que j’assure ce projet et j’espère que les prochains seront tout aussi stimulants et me procureront autant d’épanouissement !

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer