Sélectionner une page

Smart Grids : à l’heure de la coopération énergétique



TOUT EST « SMART », MÊME LES VILLES


Depuis 2007, plus d’un humain sur deux vit en milieu urbain. Cette augmentation est non-homogène et les pays en développement sont les premiers impactés. Les villes occidentales sont moins sensibles à cette poussée démographique avec une natalité plus faible et l’évolution des modes de travail. Ces augmentations pèsent lourdement sur l’environnement, les infrastructures de soins, les transports mais touchent aussi aux besoins primaires comme l’approvisionnement en nourriture, en énergie ou en eau. Cette urbanisation galopante accentue la nécessité d’une gestion optimisée facilitée par les outils numériques pour répondre à la pression démographique.


Testez vos connaissances sur les Smart Grids


Une ville intelligente utilise les Technologies de l’Information et de la Communication pour intégrer et gérer des infrastructures physiques, sociales et commerciales afin de fournir de meilleurs services à ses habitants tout en garantissant une utilisation optimale des ressources disponibles. Tous les éléments de la chaîne de valeur sont concernés. Les éléments de production (turbines, parcs éoliens, centrales nucléaires), de transport (lignes de haute-tension et pylônes électriques) et de fourniture (compteurs intelligents) sont coordonnés en temps réel pour permettre une meilleure conciliation entre l’offre et la demande.


« KNOWLEDGE IS POWER » : DES CONSOMMATEURS PLUS RESPONSABLES


Les compteurs intelligents ou connectés amorcent la transition vers ce que l’on nomme les « Smart Grids ». Ils communiquent des données, accessibles en temps réel, et permettent à chacun de mieux comprendre sa consommation d’électricité et d’agir sur celle-ci. Les données transmises améliorent la qualité du réseau et autorisent une gestion plus responsable de l’électricité. Ils permettent :

  • aux usagers de maîtriser leurs coûts et leur consommation d’énergie en éteignant certains équipements énergivores ;
  • aux vendeurs d’électricité d’établir une facturation plus précise et juste, et de développer des services personnalisés incitant leurs clients à consommer en heures creuses pour éviter les pics de demandes énergétiques ;
  • d’identifier des dysfonctionnements du réseau et de réduire les délais d’intervention grâce à un diagnostic facilité pour un meilleur confort des usagers.

L’accès en temps réel à ces informations pousserait les usagers à réduire leur consommation électrique de 10% en moyenne.

Voici 4 conseils pour réduire sa consommation d’électricité :



AUTO-CONSOMMATION COLLECTIVE : UN GESTE ÉCO-CITOYEN


Les Smart Grids participent au décloisonnement de la production d’électricité en intégrant les énergies alternatives (solaire, éolien) installées dans les foyers et les bâtiments publics. Ils favorisent la transition vers un mix énergétique plus respectueux de l’environnement.

L’interopérabilité de systèmes pouvant mesurer les flux entrants et sortants encourage le développement d’un maillage de micro-réseaux décentralisés de production, de consommation et de partage d’énergie entre voisins. A termes, ces circuits courts lissent les courbes de consommation, limitent les pics de demande énergétique, luttent contre la déperdition d’énergie, réduisent le prix de l’électricité, créent une économie parallèle et augmente l’efficacité énergétique.

La technologie Blockchain s’intègre parfaitement dans ce cadre où les échanges sont décentralisés et la confiance numérique attendue. Elle va permettre de stocker et de certifier toutes les informations relatives aux échanges d’énergie (verte et non verte) automatiquement et sans tier de confiance. Le sujet d’études de Dune, stagiaire à l’Innovation Lab’, marie les technologies Smart Contracts et Smart Grids pour donner vie à cet écosystème :

« Le projet a pour but de simuler un Smart Grid de petite taille, et d’utiliser une Blockchain afin d’effectuer les transactions monétaires. Une interface web permet ensuite à l’utilisateur d’afficher sa consommation et sa production, de gérer ses contrats et de payer ses factures. Le Smart Grid est simulé sous Python, en utilisant le module Pypsa, qui stocke les informations dans des fichiers csv, et simule les échanges électriques. Ces informations de simulation sont récupérées par l’interface web, qui les affiche et les transmet à la Blockchain. Le Smart Contrat, s’appuyant sur la Blockchain, va alors calculer les transactions à effectuer, et les transmettre à l’utilisateur pour validation. »

Dune, Promo 2019

Avec la profusion d’objets connectés, le Fog Computing et l’arrivée prochaine de la 5G, les villes créent de nouvelles interactions, plus directes et collaboratives, entre les citoyens, les services publics et les entreprises. Cependant, malgré de nombreux avantages, la perturbation numérique croissante pose de nombreux défis liés à la sécurité de l’information et à la confidentialité des données en transit.


Testez vos connaissances sur les Smart Cities en faisant le Quiz ci-dessous :

 

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer