Sélectionner une page

Mêler passion et métier : rencontre avec Joris

Après l’obtention de son diplôme d’Ingénieur en Electronique et Informatique à l’Université Polytech Sorbonne UPMC, Joris a rejoint les rangs d’Astek en mars 2018. Depuis il intervient sur un projet pour Dassault Aviation en qualité de développeur logiciel et ingénieur système.

Aujourd’hui, Joris nous parle du Softball. Une passion qui l’anime depuis plusieurs années et qui l’accompagne dans l’évolution de sa carrière chez Astek.

« J’aime beaucoup voir la réaction de mes interlocuteurs lorsque je leur parle pour la première fois de ma passion. Leur première réaction ? « Mais ça existe vraiment !? »

Je pratique un sport, qui malgré sa croissance, est encore peu commun en France : le softball. Cela fait 10 ans que j’évolue dans cette discipline au sein du club de Le Thillay Softball Club.

Je n’ai jamais réussi à trouver de la stabilité dans les sports que je pratiquais en club. Je me suis essayé à l’escalade, la gymnastique, la natation, le football, l’athlétisme, le football américain, la musculation et le judo sans jamais trouver chaussure à mon pied. Il y avait souvent cette partie de moi qui me disait : c’est bien… mais ce n’est pas ce que je recherche.

Au lycée un ami m’a fait découvrir le Softball. Intrigué et avide d’essayer ce jeu, je me suis lancé et ai pris une licence. Aujourd’hui, ce sport m’accompagne toujours dans mon quotidien et joue un rôle dans mon cursus professionnel.

Le softball est une discipline américaine qui tire ses origines du baseball. Les règles de jeu sont sensiblement les mêmes à la différence qu’au Softball la surface du terrain est inférieure à celle d’un terrain de baseball. Ainsi, quelques règles sont ajustées : la balle est plus grosse pour qu’elle aille moins loin lorsqu’elle est frappée, la batte est plus fine pour rééquilibrer la balance due à la taille de la balle, la motion du lanceur est différente pour ajuster la vitesse de lancer de la balle. Au baseball, le lanceur lance la balle par-dessus l’épaule, tandis qu’au softball elle est lancée au niveau de la hanche.

Ce qui me plaît dans le Softball ce sont les notions d’attaque/défense et de progression comme on peut le retrouver dans le football américain.

Malgré le nombre incalculable de règles toutes plus complexes les unes que les autres, je l’assimile à une belle partie d’échecs où chaque joueur de l’équipe serait une pièce de l’échiquier.

Chaque joueur tient un rôle orchestré par un coach. Chaque phase de jeu est différente, que ce soit en attaque ou en défense, et chacun tient son rôle avec rigueur pour assurer la victoire commune. On y retrouve ainsi une grande part d’individualisme associée à un esprit d’équipe.

Par sa nature, le softball est un sport de rigueur, de précision, de rapidité, d’opportunisme et de technique. C’est l’ensemble de ces éléments clés qui caractérisent un joueur. Chaque profil de joueur se voit alors attribuer un rôle dans l’équipe aussi bien sur le terrain qu’à l’extérieur.

Au Softball, comme au Baseball, on parle de lignes de défense. Il y a le champ intérieur qui délimite la première ligne et le champ extérieur pour la dernière. Par mon profil, je suis à la défensive de « champ centre ». Je suis le manager des joueurs de l’ensemble des positions « champ extérieur ». Mon rôle est de rattraper toutes les balles frappées par l’adversaire et qui traverseraient le premier rempart. Ce sont généralement des balles frappées en puissance sur le sol ou bien assez hautes pour passer les premiers défenseurs. Suivant les caractéristiques de chaque frappeur, au cours jeu et de leurs statistiques générales, je positionne les défenseurs de « champ extérieur » afin d’augmenter la probabilité de rattraper une balle frappée.

Grâce à cette discipline, je suis capable de travailler en équipe tout en assurant un travail autonome efficace et rigoureux afin que ma contribution converge vers le but commun. Je suis capable de donner des directives claires et efficaces grâce à mon rôle en softball. Je sais prendre des décisions rapides et efficaces pour pallier un obstacle et toujours trouver une solution.  Et j’ai toujours autant soif de découverte, ce qui me permet d’améliorer encore mes compétences.

Je pratique aussi le Softball en compétition, ce qui me permet d’affronter les difficultés et les obstacles afin de surmonter tout type d’épreuves. C’est un point essentiel à mon sens pour accepter l’échec et la critique et ainsi ne plus commettre les mêmes erreurs.

L’expérience acquise par le Softball et ma formation au sein de Polytech Sorbonne UPMC me permettent de tirer les meilleurs atouts pour ma carrière. Ainsi, grâce à mon esprit d’équipe, ma capacité à trouver de nouvelles solutions et mes qualités de décisionnaire, je suis capable de faire face aux éventuelles difficultés rencontrées dans le secteur Aéronautique. »

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer