Sélectionner une page

« Quel monde demain, par un enfant des années 90 »

« Une vision claire, pédagogique, argumentée et originale »
« Des thèmes d’actualités sur une multitude de sujets. Constats et critiques sur l’évolution de la société et de l’humain. »

Les avis ne laissent plus de doute, le premier livre de Thomas, collaborateur Astek, a d’ores et déjà ravi le cœur de nombreux lecteurs.

Le Groupe Astek a à cœur de mettre en avant ses collaborateurs et leurs réussites, professionnelles ou personnelles. Cette semaine, nous rencontrons Thomas, ingénieur Astek en région Rhône-Alpes, qui est devenu, depuis peu, écrivain.

Publié en août dernier, « Quel monde demain, par un enfant des années 90 » est né grâce à ce passionné de lecture et d’écriture. Cet essai de 350 pages, s’articule autour de 13 thèmes : l’éducation, la politique, les médias, le sport, la religion, l’immigration, la sécurité et la justice, l’art et la culture, la technologie et la Santé, l’énergie et l’écologie, l’économie, la famille et l’amour et enfin l’unité et la liberté.

L’objectif ? Réaliser un constat de la société actuelle, analyser les causes passées et effectuer un schéma explicatif permettant d’appréhender le futur de chacun de ces thèmes.

D’où est venue l’idée d’écrire ce livre ?

Depuis très jeune je suis passionné par de nombreux sujets d’actualité : la politique, l’économie, la philosophie, les débats en tout genre. J’aime écouter les analyses d’experts sur des sujets variés, découvrir des essais etc. J’ai toujours été très curieux et avec l’âge, j’ai commencé à me faire mes propres avis, à partager des conversations très intéressantes sur de nombreux thèmes. C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie d’écrire mon propre livre et d’y exposer mes idées et la manière dont je perçois les choses.

Aussi, je me suis rendu compte que la plupart des livres que j’ai eu l’occasion de lire et qui m’ont intéressés sont réalisés par des auteurs plus âgés. Cela a concrétisé ma volonté d’écrire : je souhaitai apporter une vision qui me paraissait un peu plus moderne ; celle d’un enfant des années 90.

As-tu rencontré des difficultés lors de l’écriture ?

Bien-sûr ! J’ai eu assez peur au début. En effet, il faut beaucoup de compétences pour écrire un essai. Il a fallu que je sois à jour sur mes différents sujets, que j’effectue un travail de recherche régulier, que je trouve ma patte et l’inspiration pour donner envie de lire mes réflexions. Je ne savais pas vraiment par où commencer : j’ai rencontré quelques difficultés à poser ma première phrase sur mon document Word, j’ai beaucoup hésité… Lorsque j’ai trouvé le courage de me lancer, mes mots sont venus de plus en plus facilement. J’ai rapidement pris plaisir à écrire ; tout devenait plus fluide.

Quel ressenti as-tu maintenant ?

J’ai commencé l’écriture de mon livre en novembre 2017 et je l’ai achevé en avril 2019. J’ai tout repris au peigne fin, j’ai passé 4 mois sur la relecture de mon essai. Il me semblait important de prendre le temps de publier quelque chose qui me plaît et qui me correspond.
J’avais pour ambition de le publier début 2020. Il est finalement sorti en août 2019 : mon objectif est donc plus que réussi !  

Aujourd’hui, je suis content d’être arrivé au bout de cette réflexion personnelle. Pour la suite, j’ai déjà une autre idée de livre, rendez-vous dans quelques années…

Précédent

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer