Sélectionner une page

Rencontre avec Valentin, collaborateur Astek et passionné de Jiu-Jitsu brésilien

Bonjour Valentin, peux-tu te présenter ?

Je suis ingénieur diplômé de l’ESIEE Paris en en Systèmes embarqués et j’ai rejoint Astek en décembre dernier. Actuellement, je travaille sur le projet Scorpion pour ARQUUS. J’évolue au sein du bureau d’études, qui a pour mission de réaliser des tests sur les différents équipements, dont j’ai la charge. Je suis également pratiquant de jiu-jitsu brésilien et compétiteur.

Peux-tu nous raconter ta carrière sportive ?

Ma carrière sportive a débuté par hasard il y a bientôt 10 ans et depuis je ne m’arrête plus !
J’ai commencé la pratique du jiu-jitsu brésilien pendant mes années lycée, peut-être la période la plus adéquate pour associer des études et la pratique de sport. Après le lycée, j’ai intégré une prépa Math Sup/Math Spé pour deux ans dans le but de passer les concours d’entrée en école d’ingénieurs. Durant ces années d’études, je n’ai jamais cessé ma vie sportive. Le sport étant vraiment ancré dans mes habitudes, mon hygiène de vie.
Entré en école d’ingénieur, j’ai décidé d’emprunter un cursus en apprentissage et j’ai donc dû allier école, travail et sport. Ce n’était pas une mince affaire car j’avais peu de temps et un besoin d’étudier grandissant. Pour moi, il a été très important de faire la part des choses et de prioriser sur mes études tout en m’accrochant à ma passion pour le jiu-jitsu.
La pratique de ce sport m’a fait atteindre un certain palmarès. En effet, j’ai à mon actif deux titres de champion du monde, dans deux fédérations différentes. J’ai aussi d’autres titres nationaux et internationaux.

Comment arrives-tu à lier ta carrière professionnelle et ta carrière sportive ?

J’essaye de m’organiser au maximum, dès le début de la saison, afin de lier au mieux mes 2 carrières. Je me fixe l’ensemble de mes objectifs et vérifie leurs bonnes adéquations. Bien-sûr, je dois faire des compromis car malheureusement, je ne peux pas tout faire.

Quelles sont les qualités nécessaires pour ton métier et pour ta pratique sportive ?

Dans ma carrière sportive et ma carrière professionnelle l’aspect humain est très important. Des 2 côtés, j’ai pu faire de nouvelles et belles rencontres, créer des liens, apprendre des autres et échanger sans cesse. Pour réussir à gérer les deux aspects, je dirais qu’il faut réellement être passionné et organisé. Il faut aimer ce que l’on fait afin d’être performant.
Enfin, l’entourage est aussi très important. Pour ma part, j’ai été très bien entouré et soutenu.

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer