Sélectionner une page

Découvrez le métier de product owner avec Marie

Marie, ingénieure spécialisée en géologie pétrolière, s’est rapidement formée aux métiers du management de projet, dans l’informatique, avant de rejoindre le Groupe Astek en qualité de product owner, un métier qui la passionne.

Qui ne s’est pas déjà demandé quel était le métier d’un product owner ? Aujourd’hui, le product owner est un poste de plus en plus recherché sur le marché. Profil caméléon et multitâche, c’est un maillon indispensable du projet dont les missions sont parfois difficilement palpables. On vous explique tout.

Les enjeux du product owner

Le product owner est, par définition, responsable d’un produit, développé dans le cadre d’un projet. Ce produit peut prendre diverses formes et s’appliquer dans différents domaines. Par exemple, il peut s’agir d’un site Web, d’une application ou encore d’un cahier des charges. Le product owner a des responsabilités similaires à celles du chef de projet, à la différence que celui-ci travaille le plus souvent selon la méthode “agile”. Pour faire simple, cela signifie que le développement du projet s’effectue par itérations successives autrement appelées « sprints ». Dans le milieu de l’agilité, le framework le plus connu est Scrum. Le product owner est un “interprète”. Son objectif principal est de comprendre le besoin du client, puis de l’expliquer à l’équipe de développement en charge du projet. Il centralise l’information, la synthétise sous forme de “user story” et de maquettes dans le backlog du projet, dont il est le seul garant. Le backlog regroupe l’ensemble des fonctionnalités du produit ordonnées par priorité, et est visible par tous. Il s’agit d’un rôle crucial dans le bon déroulement du développement du produit. En parallèle, le product owner peut aussi participer à la recette de la version déployée à la fin de chaque sprint.

La journée type d’un product owner

La journée type d’un product owner est rythmée par les cérémonies agiles. Ces rituels permettent d’instaurer une routine quotidienne, afin de suivre le bon avancement du projet. Autre avantage, cela favorise la communication en continu, pour que les différentes parties du projet aient toujours le même niveau d’informations. La réalisation du produit est séquencée en plusieurs sprints, dont la durée peut varier d’une à quatre semaines. Au cours d’un sprint, le product owner formalise le besoin du client, recette le sprint précédent et priorise les différentes fonctionnalités dans le backlog.

Pour résumer, la journée type d’un product owner est généralement structurée par :

  • le daily meeting : il permet à tout le monde de partager les dernières informations relatives au projet, les obstacles et les réussites. C’est aussi l’opportunité, pour le product owner, de répondre aux questions de l’équipe de développement ;
  • les ateliers fonctionnels : c’est lors de ces réunions que le product owner recueille le besoin client. Cela lui permet d’alimenter le backlog en continu ;
  • un créneau de travail pour formaliser les données, rédiger les user stories et créer les maquettes, si nécessaire ;
  • des échanges ponctuels avec l’équipe de développement : le product owner représente le client auprès des développeurs et garantit que le produit respecte bien le besoin en répondant aux interrogations de l’équipe ;
  • l’activité de recette : en fin de sprint, il teste pour valider ou non, la version livrée par l’équipe de développement.

Les qualités du product owner

La qualité la plus importante d’un product owner est l’écoute. C’est grâce à cette compétence qu’il va pouvoir comprendre et synthétiser le besoin du client. Ce constat nous amène à une deuxième qualité indispensable : l’esprit de synthèse. En effet, le product owner va recevoir énormément d’informations plus ou moins utiles. Il va devoir analyser ces données, faire le tri et prioriser les fonctionnalités qui en découlent. Il faudra parfois qu’il fasse preuve de créativité et de logique, tout en sachant rester ouvert à la discussion.

Lorsque l’on est impliqué sur un projet agile en tant que product owner, il est primordial de maîtriser le travail en équipe. Le product owner est un interlocuteur clé, qui doit savoir se faire comprendre, tant à l’oral qu’à l’écrit. Il est en mesure de répondre rapidement aux questions qu’on lui pose. Il est proactif dans ses recherches et sait où aller chercher l’information si besoin. L’autonomie et l’organisation sont également des qualités très appréciées chez un product owner.

Le product owner est un rôle clé au sein d’une équipe agile. En tant que responsable du produit et garant du backlog, il a des responsabilités importantes. En effet, c’est sur ses épaules que repose l’avancement du projet, ainsi que le respect des engagements à tenir envers le client.

Précédent

Suivant

Share This

Vous avez aimé ce contenu ?

Partagez-le à votre réseau

Astek Mag Footer