Lyonnais, Nicolas rejoint le Groupe Astek en 2016, tout juste diplômé d’un master en micro et nanotechnologies, et développement instrumental à l’Université Lyon 1.

A son arrivée, il intègre Intitek, désormais filiale du Groupe Astek spécialisée dans la fabrique de produits connectés.. Aujourd’hui, il nous parle de sa victoire aux Coopdays.

Le Groupe Astek a toujours été convaincu que la cooptation est le meilleur canal de recrutement. Afin de remercier les collaborateurs du Groupe qui s’investissent dans son développement, nous gratifions nos cooptants d’une prime de cooptation, et ce tout au long de l’année. Et une fois par un an, en complément un Challenge, les Coopdays, remet un prix aux 3 collaborateurs les plus engagés.

Bonjour Nicolas, peux-tu nous dire quelques mots sur ton expérience Astek  ?

A mon arrivée dans l’entreprise, j’ai rejoint l’équipe projet du bureau d’études électroniques pour le client Renault Trucks, pour un projet de conception de bancs de test.

L’expérience était géniale et l’équipe fonctionnait bien ensemble. J’ai pu bénéficier de nombreuses évolutions au sein du même service sur différents projets, ce qui m’a permis d’en apprendre toujours plus. Malheureusement, l’ensemble des activités ont été gelées avec le début de la crise sanitaire. J’ai tout de même pu poursuivre une partie de mes activités sur un projet pour Arquus (la partie défense de Renault Trucks). A la suite de cela, j’ai eu l’opportunité de retrouver l’équipe du bureau d’études pour Renault Trucks.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au challenge Coopdays cette année ?

Le projet pour Renault Trucks se développait rapidement. Par conséquent, le client souhaitait recréer un pôle de compétences dans le but de pouvoir absorber rapidement la montée des activités au sein de leur service. Le projet était lancé, un appel d’offres a été diffusé et il fallait rassembler la meilleure équipe possible et remporter cette mission.

J’ai contacté d’anciens collaborateurs de Renault Trucks avec lesquels je travaillais et qui n’étaient pas chez Astek. Ils connaissaient l’entreprise, je savais qu’ils étaient investis, professionnels et humains. Une équipe formidable a été créée et l’appel d’offres a été remporté.

La construction de ce projet m’a permis de coopter les nouveaux collaborateurs au sein d’Astek. Nous étions cinq au départ mais le projet a continué de se développer et de nouveaux collaborateurs ont rejoint le Groupe tout au long de l’année afin d’atteindre aujourd’hui 14 membres.

Maintenant que le projet est en place, comment va se passer la suite ?

Grâce à mon implication sur le projet, j’ai obtenu le rôle de team leader. Je manage donc l’équipe et la cohérence des missions de chacun afin de mener à bien notre programme. Le pôle de compétences continuera à se développer et nous intégrerons de nouveaux collaborateurs.

La cooptation a un avantage non-négligeable : cela nous permet de travailler avec des personnes que nous connaissons et de trouver aussi l’accord parfait entre l’entreprise, les missions et le collaborateur !

Un conseil pour coopter ?

Faites parler votre réseau !

Vous vous rendrez compte au détour d’une conversion que la personne en face de vous cherche de nouveaux challenges et que l’offre dont vous avez entendu parler il y a deux jours lui conviendrait parfaitement.

Restez aussi en contact avec les personnes avec lesquelles vous avez travaillé, un nouveau projet ou une nouvelle offre d’emploi peut être l’occasion de les retrouver.